Froissartage

Le froissartage est une technique scoute de construction d'installations, mise au point par Michel Froissart, commissaire de district des Scouts de France à Fontainebleau dans les années 1930.



Catégories :

Technique scoute - Menuiserie - Artisanat du bois - Bois

Définitions :

  • Travail du bois, en camp. Si le chef te demande de planer, ne t'affole pas : il se contente d'écorcer le bois avec un outil spécial nommé " plane ". (Voir aussi " tarière ") (source : scouts-unitaires)

Le froissartage est une technique scoute de construction d'installations, mise au point par Michel Froissart, commissaire de district des Scouts de France à Fontainebleau dans les années 1930. Inspirée des pratiques paysannes de construction d'outils, de charrettes, de charpentes ou de meubles, la technique sans clou sans vis est fondée sur le principe de l'assemblage avec des tenons et des mortaises. Utilisé dans l'univers scout, le froissartage se fait dans le respect de la nature, fait appel à la débrouillardise et est essentiellement destiné au mobilier de camp.

Le froissartage fait appel aux techniques d'assemblage à mi-bois ou à tenon et mortaise ainsi qu'à un outillage manuel rudimentaire d'un entretien et d'un transport aisés. Les principaux outils sont les suivants : le couteau, la hachette, la tarière, la scie, la plane, le ciseau à bois, le maillet, et le marteau.

Le froissartage en camp scout

Le principe du froissartage est toujours utilisé aujourd'hui en camp scout. Il consiste à travailler directement des troncs d'arbres (bois rond), quelquefois nommés perches, pour réaliser les installations de camp au moyen d'assemblages tenon-mortaise ou de mi-bois reliés par des chevilles. La scie, la tarière, la plane, le ciseau à bois et le maillet sont les principaux outils utilisés pour cette activité.

Pour favoriser la construction, des mouvements scouts ont adapté au cours du temps la méthode décrite par Michel Froissart dans ses ouvrages. Ainsi certains accessoires d'assemblage tels que les clous, mais en particulier la ficelle sont quelquefois employés. Certaines des constructions de camp (table, table à feu, feuillées... ) reposent par conséquent quelquefois sur des quelques techniques d'assemblage nouvelles, les nouages. On trouve essentiellement le nœud de tête de bigue pour réaliser les tripodes, le brêlage pour assembler deux perches entre-elles ou le nœud de garniture pour rabouter deux perches l'une au bout de l'autre.

Les scouts préfèrent l'utilisation de ficelle en fibre naturelle telle que le sisal. Cependant, les installation sans ficelle, seulement à base d'assemblages tels que le mi-bois, sont aussi réalisées.

D'autres unités essaient de limiter au maximum l'utilisation de ficelle, avec le doubl'objectif d'avoir des installations plus élégantes et de chercher la difficulté technique.

Table, nommée table tripode, réalisée avec des nouages en ficelle ou en corde. Note : la technique d'assemblage initiée par Michel Froissart dans Froissartage utilise seulement les tenons et mortaises ; ce modèle ne suit par conséquent pas la règle originale.

Les installations permanentes

Occasionnellement les installations durent au-delà d'un camp comme des tables de randonneurs le long d'un sentier de grande randonnée. L'assemblage par cheville de bois sec ou tige filetée métallique sur mi-bois est alors retenu mais aussi des perches en bois durable comme le châtaignier. Une installation réalisée sur ces bases peut durer 15 ou 20 ans.

Il en est de même d'installations spectaculaires construites pour un jamboree.


Bibliographie

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bois - installations - scouts - assemblage - froissartage - technique - camp - ficelle - table - construction - michel - froissart - tenons - mortaises - perches - outils - quelquefois - réalisées - banc - france -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Froissartage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu