Compas

Un compas est un instrument de construction géométrique qui permet de comparer ainsi qu'à reporter des distances. Le verbe latin compassare signifiait «mesurer avec ses pas».



Catégories :

Cercle et sphère - Construction géométrique - Instrument de géométrie - Dessin technique - Outil de tailleur de pierre - Outil de mesure - Outil de dessin

Drawing-a-circle-with-the-compasses.svg

Un compas est un instrument de construction géométrique qui permet de comparer ainsi qu'à reporter des distances. Le verbe latin compassare signifiait «mesurer avec ses pas».

Les Grecs attribuaient son invention à Talos, le neveu de Dédale. C'est cette invention, parmi d'autres, qui poussa son oncle jaloux à l'assassiner.

Un compas se compose de deux éléments articulés par un pivot.

Les compas sont classifiés selon leurs caractéristiques de conception ou par leurs usages.

Classification par conception

Type de pointe

Un compas comporte toujours une pointe représentant le centre du cercle. L'autre pointe comporte soit un crayon soit une autre pointe, le compas est dit alors à «pointe sèche». Le crayon sert à tracer des cercles ou des arc de cercle. Les compas à pointes sèches sont utilisés soit pour marquer par une légère rayure un cercle ou arc de cercle dans un matériau ou pour reporter une longueur. Le compas à pointes sèches est le plus souvent utilisé par les usineurs, les charpentiers, les ébénistes ou les tailleurs de pierre etc pour mesurer ou reporter des dimensions.

Compas à crayon. Ce compas comporte une rallonge. Compas porte crayon. Ce compas permet d'adapter divers crayons. Il est ici équipé d'un stylo à encre de dessinateur. Compas à pointes sèches.
Compass-big-radius.jpg
Cyrkrap.jpg
Compas droit p.jpg

Compas à charnière

C'est le compas le plus simple. Il est constitué de deux bras articulés autour d'une charnière. Il est quelquefois équipé d'un secteur servant au bloquer par une vis dans une position donnée. Selon la dimension du secteur, il peut être nommé compas 1/4 de cercle.

Compas à charnière simple en fer forgé. XVIIIe siècle Compas à secteur
Compas.jpg
Compas droit.jpg

Compas à ressort

L'articulation du compas est équipée d'un ressort qui écarte les deux bras. Le compas est réglé avec une vis et d'une molette qui sert au bloquer dans une position donnée. La précision est meilleure que pour les compas à articulation. On l'appelle aussi compas à balustre.

Compas à ressort moderne à crayon Compas à ressort (représentation du XIXe siècle)
Cyrkiel RB1.jpg
Compas ressort.jpg

Classification par usage

Le compas droit

C'est la forme la plus simple et la plus classique de compas. Les deux branches sont droites.

Compas droit à charnière Compas droit à ressort ainsi qu'à pointe sèche
Cyrkiel RB1.jpg
Compas droit p.jpg

Compas d'épaisseur

Le Compas d'épaisseur est un outil de traçage qui sert à relever une cote, pour transférer des mesures ou contrôler des épaisseurs. Ses deux bras ont une forme caractéristique qui évite à l'opérateur d'être gêné lorsqu'il effectue la mesure.

Compas d'épaisseur à ressort Compas d'épaisseur à secteur
Compas epaisseur p.jpg
Compas epaisseur2.jpg

Compas d'intérieur

nommé aussi maître à danser

Le compas d'intérieur a un usage identique au compas d'épaisseur. Il sert à mesurer ou de reporter la dimension d'un diamètre intérieur comme un alésage.

Compas d'intérieur à ressort détail de l'extrémité
Compas interieur p.jpg
Compas interieur.jpg

Compas à verge

Le compas à verge est une sorte de compas composé de deux coulisseaux positionnables sur une bande (verge) et portant chacun une pointe sèche, un porte mine, un tire-ligne, ou identique. Son usage est semblable à celui d'un compas de géométrie classique, mais adapté aux grandes dimensions : il est en fait limité par la longueur de la verge.

Compas à verge Représentation du XIXe siècle
Compverg.jpg
Compas verge.jpg

Compas de transfert

Le compas de transfert est un outil utilisé pour transférer les contours d'une forme sur une autre forme.

Sans compas ?

En géométrie le compas permet de reporter des longueurs dans n'importe quelle direction, d'où le traçage de cercles, la construction d'angles droits, du milieu, de la médiatrice. On pourrait se demander : est-il envisageable de faire de la géométrie sans compas ?

La réponse est oui ! La géométrie sans compas, avec juste la règle non graduée se nomme la géométrie projective et a donné lieu à des théorèmes remarquables comme le théorème de Pascal, le théorème de Pappus, le théorème de Desargues, le théorème d'Hessenberg.

Compas seul

Inversement, comme indiqué dans Construction à la règle et au compas, Georg Mohr (1672) puis Lorenzo Mascheroni (1797) prouvent que toute construction à la règle et au compas peut se réaliser au compas seul.

Symbolisme

Associé à l'équerre, le compas est présent dans la symbolique de la franc-maçonnerie.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : compas - pointe - construction - cercle - ressort - crayon - sèche - épaisseur - reporter - verge - géométrie - règle - théorèmes - usages - sert - dimensions - charnière - secteur - droit - forme - intérieur -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Compas_(g%C3%A9om%C3%A9trie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu