Cithare

Si l'origine remonte à l'antiquité, aujourd'hui, la cithare est un instrument de musique à cordes pincées faisant partie du folklore autrichien ou germanique, répandu aussi en Suisse, en Slovénie et en France.



Catégories :

Instrument à cordes pincées - Instrument à cordes - Instrument de la musique française - Cithare

Définitions :

  • nom générique utilisé en organologie pour les instruments à cordes pincées ou frappées, quelquefois frottées, pourvu seulement d'une caisse de résonance et dont les cordes sont parallèles à cette caisse. Il existe, surtout en Europe et en Asie, des variétés pourvues d'une ou plusieurs touches. (source : wiki.nikkojazz)
Une cithare avec six chœurs à gauche

Si l'origine remonte à l'antiquité, aujourd'hui, la cithare (en allemand, Zither) est un instrument de musique à cordes pincées faisant partie du folklore autrichien ou germanique, répandu aussi en Suisse, en Slovénie et en France.

Le terme sert à désigner aussi en organologie une famille d'instrument ayant la particularité d'avoir les cordes de jeu tendues d'un bout à l'autre de la caisse de résonance, sans manche ni clavier.

Facture

La caisse de résonance a une forme trapézoïdale, assez plate. La table d'harmonie à une grosse ouïe centrale et des décorations y sont fréquemment appliquées. La cithare possède tout autant de cordes que de notes jouables (par la main droite) pour la mélodie, et quelques chœurs, ensembles de quatre cordes assurant les accords de l'accompagnement (qui sont joués de la main gauche). Les cordes mélodiques sont fines et décroissent en longueur de la gauche vers la droite, c'est-à-dire des sons graves vers les sons aigus. Les chœurs consistent en groupes de quatre cordes approximativement de même longueur mais de grosseurs particulièrement différentes pour produire des accords montants quand elles sont grattées de la droite vers la gauche. Des chevilles en métal assurent fixation et accord.

Certains modèles sont frettés sur la partie consacrée aux accords.

Jeu

Pour en jouer, on pose la cithare sur un plan horizontal (une table ou les genoux par exemple) et les cordes sont pincées avec la pulpe du doigt, peut-être avec un onglet métallique ou en plastique. On y joue la musique respectant les traditions ou folklorique des pays alpins mais aussi les pièces musicales religieuses (en particulier en accompagnement des psaumes).

Les cithares asiatiques à haut chevalet nécessitent l'appui d'une main sur les cordes souples afin d'obtenir la note voulue ; ce dispositif limite le nombre des cordes.

Il existe aussi des cithares à archet (cordes frottées) ou à marteau (cordes frappées).

Voir aussi

Variété de cithares, Musée des instruments musicaux de Rome
  • Cithare électrique
  • Psaltérion (cithare médiévale)
  • Qanûn (cithare du Moyen-Orient)
  • Épinette des Vosges et dulcimer
  • Autoharpe (cithare américaine)
  • Kantele (cithare nordique)
  • Swarmandal (cithare indienne)
  • Moodswinger (cithare électrique)
  • Guzheng (cithare chinoise)
  • Kayageum (cithare coréenne)
  • Koto (cithare japonaise)
  • Dàn tranh (cithare vietnamienne)
  • Inanga (cithare rwandaise)
  • Santour
  • Hackbrett
  • Cymbalum
  • Hammered dulcimer
  • Yangqin

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : cithare - cordes - gauche - accords - chœurs - instrument - main - droite - vers - musique - pincées - partie - jeu - caisse - résonance - table - notes - quatre - accompagnement - longueur -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cithare.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu