Barrage

En facture instrumentale, un barrage est un ensemble de pièces de bois permettant d'assurer la solidité de l'instrument.



Catégories :

Lutherie - Artisanat du bois - Bois - Facture instrumentale

Définitions :

  • barrages - Assemblage en bois positionné dans le corps de la guitare pour unir l'ensemble des parties de la caisse de résonance (éclisse et table). (source : andalucia)
  • Il en existe plusieurs types, selon leur fonction : barrages hydro-électriques, barrages réservoirs, barrages antipollution ou barrages de navigation, fixes ou mobiles. (source : sn-nord-pas-de-calais.equipement.gouv)

En facture instrumentale, un barrage est un ensemble de pièces de bois permettant d'assurer la solidité de l'instrument. On peut distinguer plusieurs cas de barrages : le barrage de table d'harmonie, et le barrage de structure.

Barrage de table d'harmonie

Sur ce violon en réparation, on distingue nettement la barre d'harmonie collée à la table (pièce de droite), à côté de l'ouïe gauche.

Un barrage de table d'harmonie est constitué de nervures en bois collées sous la table d'harmonie. Celles-ci assurent deux fonctions :

Barrer une table veut dire coller une ou des barres sur ladite table, dans un moule creux ou à plat, sous hygrométrie particulièrement basse, avec des barres pré-cambrées, ou courbes, ou même plates selon les cas. Les barres de tables sont en bois léger (épicéa, sapin). Selon le type d'assemblage et la colle utilisée, la table aura un son plus vif ou plus rond, une plus ou moins grande résistance aux changements d'hygrométrie, et nécessitera plus ou moins de pression de la part des cordes pour être correctement mise en tension.

Rarement visible, le barrage forme un élément essentiel dans l'obtention du timbre de l'instrument. Sa mise en place et son entretien ne se font que par les facteurs et les luthiers, pas par l'instrumentiste.

Barrage de structure

Barrage de structure d'un piano.

Néanmoins, dans le cas du piano, le nom de barrage est en particulier donné à l'assemblage de grosses poutres qui servent de charpente à l'instrument. Y sont fixées la ceinture (piano à queue) et les éléments du meuble. Le barrage sert de soutien au cadre métallique. La table d'harmonie, elle , est collée sur une éclisse sur le pourtour intérieur de la ceinture et quelquefois insérée en force dans une gorge pour plus de tension - sur les pianos droits elle est collée sur une baguette, elle-même solidaire du barrage.

Deux approches existent pour le cas du piano :

Sur les pianos anciens (environ d'avant 1895), ce barrage était l'unique structure pour résister à la traction des cordes. Ces pianos étaient nommés à tort à cadre bois. Sur les pianos plus modernes, le barrage est épaulé par un cadre métallique, positionné sous et au-dessus des cordes. Sur certains petits pianos droits, ce cadre est même prévu pour remplacer le barrage (cadre «autoporteur»). L'ensemble des éléments constitutifs du meuble sont alors fixés sur le cadre, d'où l'importance de ne pas poser le piano en porte-à-faux (sur 3 pieds) car la torsion générée par le poids influe directement sur le cadre et nuit à la stabilité de l'accord.

Anecdote

Les enquêteurs de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert se sont fait abuser par les facteurs de clavecin de l'époque, et l'illustration qui a été finalement publiée correspond à un barrage totalement inutilisable. [1]

Références

  1. Frank Hubbard - Three centuries of harpsichord making - plate XXXV

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : barrage - table - piano - harmonie - bois - cadre - instrument - élément - structure - barre - collée - cordes - tension - sonores - meuble - ensemble - pièces - ondes - totalité - hygrométrie -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_(musique).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu