Âme

Dans un instrument à cordes, l'âme est une pièce d'épicéa positionnée au sein de la caisse de résonance, maintenue verticalement entre le fond et la table.



Catégories :

Lutherie - Artisanat du bois - Bois

Définitions :

  • Du point de vue scientifique, l'âme n'existepas. Du point de vue poétique, l'âme de l'existenceest l'informatière qui possède :chronos, principes tendanciels et capacitéinformationnelle. L'âme d'un organismeest l'informatière qui en fait partie et où résidenttoutes ses significations.... (source : racai)
Dans cette vue en coupe de la caisse de résonance d'un violon, l'âme est la pièce n°5.
L'âme d'un violon, entourée en jaune, vue à travers l'ouïe de droite.

Dans un instrument à cordes, l'âme est une pièce d'épicéa positionnée au sein de la caisse de résonance, maintenue verticalement entre le fond et la table. Ce maintien a lieu sans collage, par la pression qu'exerce la table, elle-même due à la tension des cordes. L'âme est localisée à quelques millimètres du pied droit du chevalet, entre ce dernier et le cordier. Elle n'est pas précisément cylindrique, mais un peu conique.

On trouve une âme dans l'ensemble des instruments de la famille du violon (violon, alto, violoncelle, contrebasse)  ; dans certaines violes ; dans des guitares Archtop ; dans les cithares à cordes frappées, dans les vielles à roue...

L'âme a deux fonctions qui s'appuient sur sa proximité avec le chevalet :

Le placement de l'âme au sein de l'instrument se fait tandis que ce dernier est terminé, en utilisant une pointe aux âmes. Cet outil comporte une extrémité pointue, sur laquelle le luthier pique l'âme pour l'introduire par l'ouïe droite, et une extrémité en creux, qui sert à pousser doucement l'âme vers sa position finale.

La position de l'âme dans l'instrument influe sur la sonorité de l'instrument. De très petits ajustements, généralement d'un demi-millimètre au maximum, ont lieu pour augmenter ou diminuer le volume sonore, la puissance du registre aigu ou du registre grave, ou pour modifier le timbre.

La qualité du contact de l'extrémité basse de l'âme avec le fond peut se vérifier par l'ouïe. Mais pour s'assurer que l'extrémité haute de l'âme est en contact normal avec la face inférieure de la table, le luthier utilise généralement un miroir de dentiste (petit miroir circulaire fixé au bout d'une tige métallique).

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : âme - instrument - cordes - table - violon - chevalet - extrémité - ouïe - fond - vue - caisse - résonance - pièce - droite - sein - lieu - pression - millimètres - dernier - luthier -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%82me_(lutherie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu