Alexandre Charpentier

Alexandre Charpentier, né à Paris en 1856 et mort à Neuilly le 4 mars 1909, est un sculpteur, médailleur et ébéniste français.



Catégories :

Sculpteur français du XIXe siècle - Art nouveau en France - Ébéniste - Ébénisterie - Artisanat du bois - Bois - Médailleur - Naissance à Paris - Naissance en 1856 - Décès en 1909

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... mais à part les affiches, Alexandre Charpentier est particulièrement peu connu... Musée des Arts Décoratifs à Paris - si vous n'y êtes pas encore allé, ... (source : unerusseaparis)
  • Photo Patrice Schmidt, Paris, musée d'Orsay. 3. Alexandre Charpentier. Jean et Pierre, 1892.... Alexandre Charpentier est profondément musicien.... (source : musee-orsay)
  • ... " Alexandre Charpentier fait partie des meilleurs représentants de l'Art nouveau à Paris. Sculpteur et médailliste, il rencontra entre 1890 et 1902... (source : flickr)
Alexandre Charpentier
Dessin par Théo van Rysselberghe.

Alexandre Charpentier, né à Paris en 1856 et mort à Neuilly le 4 mars 1909, est un sculpteur, médailleur et ébéniste français.

Biographie

Fils d'ouvrier, il entre comme apprenti chez un bijoutier, puis chez un graveur de médailles, où il se familiarise avec la sculpture et le bas-relief. De 1871 à 1876, il est élève à l'École des beaux-arts dans l'atelier de gravure d'Hubert Ponscarme. Il exécute un bas-relief, Tireur d'arc, exposé au Salon de 1879 et acquis par Alexandre Dumas. Ami de Constantin Meunier, Charpentier fréquente la bohème artistique et littéraire. Il réalise le décor sculpté du cabaret le Chat noir[1].

L'œuvre

En 1883, sa Jeune Mère allaitant un enfant est acquis par l'État qui lui en commande le marbre. Il est l'auteur de nombreuses médailles de diverses personnalités. Séduit depuis toujours par les arts décoratifs, il expose en 1896 rue Caumartin à Paris des «objets conçus pour servir, des objets usuels, d'utilité courante qui soient des œuvres d'art».

Il ouvre plusieurs ateliers d'ébénisterie, conçoit de nombreux ensembles de mobilier, obtient le grand prix à l'Exposition universelle de Paris de 1900. Il participe à la décoration exemplaire de la Villa Majorelle à Nancy, et réalise une salle à manger pour Adrien Bénard, banquier et promoteur du Métropolitain, pour sa villa de Champrosay. Cet ensemble est conservé au musée d'Orsay à Paris[2], [3].

Alexandre Charpentier est un rénovateur des arts décoratifs et l'un des maîtres français de l'Art nouveau[4].

Quelques œuvres conservées en France

Conservées en France

Bas-relief Les Boulangers (1897) dans le square Scipion à Paris.

Conservées autres pays

Notes et références

  1. Jean-David Jumeau-Lafond, Les Peintres de L'âme, le symbolisme parfaitiste en France.
  2. Début 2008 le Musée d'Orsay lui a consacré une importante exposition
  3. Madeleine Charpentier-Darcy, Alexandre Charpentier (1856-1909) - Naturalisme et Art Nouveau, Editions Nicolas Chaudun (ISBN 9782350390451)
  4. Stuart Merrill raconte que Claude Debussy, qui dédia à Charpentier plusieurs œuvres, possédait des poignées de fenêtre du sculpteur et qu'il les emportait soigneusement dans tous ses déménagements.
  5. (en) Site National Gallery of Art, Press images for Alexandre-Louis-Marie Charpentier : File Name : 250-038 lire et voir en ligne (consulté le 14 mai 2010)., citation ou lien

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : paris - musée - charpentier - arts - orsay - alexandre - bronze - médailles - bas - relief - œuvre - décoratifs - conservées - france - 1897 - 1856 - 1909 - sculpteur - français - chez -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Charpentier.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu